Anneyron (26) – Déviation de la RD 1 – Tranche 1

Anneyron (26) – Déviation de la RD 1 – Tranche 1

DATE
TYPE D'OPÉRATION
CHRONOLOGIE

06 octobre - 23 janvier 2015

Fouille préventive

Multipériodes (Protohistoire – Antiquité – Moyen Âge – Époque contemporaine).

DATE : 06 octobre - 23 janvier 2015

TYPE D'OPÉRATION : Fouille préventive

CHRONOLOGIE : Multipériodes (Protohistoire – Antiquité – Moyen Âge – Époque contemporaine).

3000 ans d’occupations au Hameau des Chargeaux

(de l’âge du Bronze final à l’époque contemporaine)

 

Dans le cadre d’un projet de déviation de la route départementale qui traverse la ville d’Anneyron (26), projet mis en œuvre par le conseil général de la Drôme, un diagnostic archéologique mené par Pascale Conjard-Réthoré (Inrap) a eu lieu en septembre-octobre 2013. Afin de compléter, comprendre et sauvegarder les découvertes archéologiques, une opération de fouille préventive a été réalisée par le bureau d’étude Éveha, sous la direction de Laurence Le Clézio, du 6 octobre 2014 au 23 janvier 2015. Le projet d’aménagement concerne une superficie totale de 1,6 ha. L’opération de fouille s’est concentrée sur deux zones situées à chaque extrémité de cette déviation.

Les premières traces d’occupations documentent la période de l’âge du Bronze final par la découverte des alentours immédiats d’un probable habitat situé dans la zone ouest de la prescription. Même si aucun bâtiment (maison, grenier, …) n’a été observé, de nombreuses fosses de rejets, dont plusieurs offrent de très grandes quantités de mobiliers céramique, riches et extrêmement bien conservés, ont été mises au jour (cf. fig. 1). Elles sont accompagnées de quelques silos et fosses de rejets de foyers.

L’occupation suivante, qui se concentre dans les parties basses de l’emprise ouest de la prescription, concerne l’Antiquité. Elle se situerait aux alentours des Ii/IIIe s. ap. J.-C. Pour cette période, deux bâtiments, déjà identifiés lors du diagnostic, ont été entièrement traités (cf. fig. 2). Leurs fonctions respectives et leurs liens avec une occupation plus vaste reste encore, au vu de l’avancée des études à l’heure de la rédaction de cette notice, à déterminer. D’autres murs et niveaux de sol, non perçus au diagnostic, ont également été mis au jour.

Pour la période médiévale, à l’image des vestiges de l’âge du Bronze final, la bordure d’un probable habitat rural des XII/XIIIe s. a été détecté, toujours situé à l’ouest de la prescription. Les découvertes se composent essentiellement de grappes très denses de fosses et de silos. Un unique fossé pourrait délimiter cet ensemble.

Enfin, de nombreux vestiges de l’époque contemporaine ont également été décelés. Il s’agit essentiellement de quelques reprises de fondation de murs, de fosses d’épierrement, de drains empierrés mais également de nombreuses fosses contenant les restes complets d’animaux domestiques et d’élevage (cf. fig. 3).

Les premiers résultats obtenus, suite à l’opération de fouille réalisée sur le site de la Déviation de la RD1 à Anneyron (26), démontrent une occupation dense et quasi continue depuis plus de 3000 ans. Les études en cours sur le mobilier recueilli, l’organisation des vestiges et leurs datations donneront lieu, dans les mois à venir, à un rapport final d’opération et probablement à plusieurs articles publiés dans des revues spécialisées.


Laurence Le Clézio, mars 2015.