Capens (31) − Biros et Péguillan

Capens (31) − Biros et Péguillan

DATE
TYPE D'OPÉRATION
CHRONOLOGIE

6 mars - 9 juin 2017

Fouille préventive

Néolithique, âge du Bronze, âge du Fer (La Tène)

DATE : 6 mars - 9 juin 2017

TYPE D'OPÉRATION : Fouille préventive

CHRONOLOGIE : Néolithique, âge du Bronze, âge du Fer (La Tène)

Les fouilles menées au lieu-dit Biros et Péguillan, commune de Capens, ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Virginie Ropiot. Elles interviennent dans le cadre du projet d’exploitation d’une carrière à ciel ouvert. Le décapage mécanique sur une superficie approchant les 17 000 m², a permis de mettre au jour un vaste habitat rural à enclos fossoyé datant de la fin du second âge du Fer.

L’ensemble totalise sept principaux creusements linéaires qui se développent sur une aire globale d’un hectare environ. Aucune interruption n’a été constatée dans ces linéaires. L’abondant mobilier contenu dans ces structures les placent dans la deuxième moitié du IIe s. av. n. è. Elles forment deux grands enclos quadrangulaires adossés. L’enclos 1 se trouve dans la partie orientale de la fouille. Il délimite une superficie interne qui peut être estimée à environ 5570 m². Son allure est celle d’un rectangle trapézoïdale dans sa partie orientale. Il comprend par ailleurs une structure linéaire de partition interne. L’enclos 1 a la particularité d’avoir fourni une centaine de creusements se rapportant à des architectures sur poteaux porteurs, dont certains dessinent le plan de bâtiments. L’enclos 2, quadrangulaire également, se localise à l’ouest et représente une superficie interne de 4135 m². Il manque les angles nord-ouest et sud-ouest, hors emprise. On peut cependant lui restituer une forme rectangulaire, mais plus trapézoïdale sur son côté ouest. Un huitème fossé, très partiellement dégagé, se localise à l’extrémité orientale mais il n’est pas connecté à l’ensemble principal.

Une grande fosse, probablement un collecteur d’eau, complète les données sur cet habitat.

Quelques vestiges antérieurs à l’âge du Fer ont également été découverts, notamment une sépulture à inhumation en fosse profonde, datant de la fin du Néolithique ou du début de l’âge du Bronze, et une fosse contenant du mobilier de l’âge du Bronze final.

L’étude du mobilier et de l’ensemble des données récoltées se poursuivent actuellement et permettront d’affiner nos connaissances sur cette occupation.


Virginie Ropiot, septembre 2017.