Kolbsheim (67) – Mittelabwand

Kolbsheim (67) – Mittelabwand

DATE
TYPE D'OPÉRATION
CHRONOLOGIE

22 octobre - 21 décembre 2018

Fouille préventive

Protohistoire, Antiquité, Moyen-Âge/Moderne.

DATE : 22 octobre - 21 décembre 2018

TYPE D'OPÉRATION : Fouille préventive

CHRONOLOGIE : Protohistoire, Antiquité, Moyen-Âge/Moderne.

Préalablement aux travaux de construction du Contournement Ouest de Strasbourg par la société Arcos, une fouille préventive a été réalisée sur la commune de Kolbsheim (67), au lieu-dit « Mittelabwand ». Elle s’est déroulée entre le 22 octobre et le 21 décembre 2018 et a porté sur une superficie de 11 730 m². Au total, 122 structures archéologiques ont pu être identifiées et fouillées au cours de l’opération.

Cette opération fait suite au diagnostic mené en 2017 par F.Schneikert (Archéologie Alsace), qui avait mis au jour un tronçon de voie médiévale/moderne, de fondation antique, ainsi qu’un secteur d’ensilage protohistorique.

La Protohistoire est ici représentée par trois grandes zones d’ensilage, associant fosses et silos.

Le premier secteur se situe sur la partie sud-ouest de l’emprise et compte une quinzaine de silos et fosses de stockage. La seconde se trouve dans la partie sud-est, avec là encore, une quinzaine de ces structures. Enfin, la dernière et plus importante concentration, est localisée dans la partie nord-ouest. Au total, une cinquantaine de silos et une quarantaine de fosses, pouvant être rattachés à des activités de stockage, ont été identifiés sur l’emprise.

La plupart des structures ont livré une quantité très importante de mobilier céramique, ainsi que des ossements d’animaux, des meules et des outils liés au broyage des céréales. Parmi les découvertes notables, on note également la présence d’un jeune individu dans l’une des fosses de stockage, ainsi qu’un bracelet en lignite.

Les premières observations réalisées sur le terrain montrent une occupation possiblement rattachable à la période du Premier âge du Fer, entre 600 et 450 avant notre ère. L’étude céramique qui sera réalisée prochainement permettra d’affiner ces datations et d’établir une chronologie plus précise de l’occupation.

Ces zones de stockage de céréales sont caractéristiques de la période du Premier âge du fer. Elles témoignent d’une volonté de compartimenter les activités au sein d’une occupation agro-pastorale. La présence d’une unité d’habitation dans les environs proches est donc très fortement envisageable.

On peut également signaler la présence de deux fosses au profil « en Y », que l’on retrouve principalement à l’époque Néolithique et à l’âge du Bronze, ainsi que d’une fosse antique à galets chauffés, probablement destinée à des activités de combustion.

Au sud de l’emprise, une voirie médiévale/moderne s’oriente sur un axe sud-ouest/nord-est. Elle a pu être suivie sur une longueur de 65 m et a été coupée, pour les besoins de la fouille, à plusieurs reprises afin de l’étudier.

Les premières observations montrent une fondation plus ancienne en chemin creux, datant de la période antique, bordée de chaque côté par des fossés. Dès lors, l’activité médiévale/moderne (non datée avec certitude pour le moment) ne semble s’être concentrée que sur un ensemble de recharges de graviers dans les ornières puisque le tracé reste le même.

Des ornières antérieures ont également été découvertes. Situées sous le chemin antique, elles ont livré quelques tessons protohistoriques et peuvent laisser supposer une fondation plus ancienne.

Ainsi, il a pu être constaté que les premières utilisations de cette voie datent de la période protohistorique, sans pour le moment qu’une datation soit possible. Son tracé définitif apparaîtrait dès l’Antiquité pour enfin continuer d’être emprunté et rechargé plusieurs siècles plus tard durant sa période médiévale/moderne.

Cette voie est bordée au sud par une sépulture, sans mobilier associé.

Les études du mobilier ainsi que des données récoltées se poursuivent actuellement et permettront d’affiner nos connaissances de ce site et de son occupation.


Xavier Bernardeau, janvier 2019.