Le Lorrain (972) – Seguineau

Le Lorrain (972) – Seguineau

DATE
TYPE D'OPÉRATION
CHRONOLOGIE

8 - 31 janvier 2018

Fouille préventive

Saladoïde ancien, période moderne

DATE : 8 - 31 janvier 2018

TYPE D'OPÉRATION : Fouille préventive

CHRONOLOGIE : Saladoïde ancien, période moderne

Les fouilles menées sur le site du Lorrain Seguineau (Martinique) en janvier 2018 ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Karine Raynaud. Elles interviennent dans le cadre du projet d’aménagement de la SCI Zamanas, sise au Lamentin, pour la construction de 62 logements et suite à l’opération de diagnostic menée en 2006 (Fabrice Casagrande, Inrap). Les investigations archéologiques ont permis de mettre au jour des vestiges témoignant d’occupations du Saladoïde ancien et de l’époque moderne. La parcelle concernée par la prescription est pentue et orientée vers le nord ; elle s’étend en contrebas d’un plateau dominant le littoral de la côte atlantique, littoral rocheux et abrupt battu à la fois par les vents et de fortes vagues. Deux cours d’eau délimitent le promontoire rocheux portant le quartier Séguineau, cours d’eau pérennes alimentés par les abondantes précipitations arrosant les reliefs boisés de la partie centrale de l’île. Le terrain investi par l’opération archéologique accuse une pente orientée vers le nord, régularisée par un glacis colluvial venu épouser les irrégularités du relief et soutenant aujourd’hui une topographie place sur le pied de pente. Ce terrain était auparavant dévolu à la culture et restait jusqu’à aujourd’hui la dernière parcelle non lotie de ce quartier à vocation pavillonnaire.

 

Un premier ensemble archéologique se manifeste par des vestiges retrouvés en place ou en position secondaire. Le décapage mécanique a d’abord dégagé une épaisse couche colluvionnée marquée par la présence d’une quantité faible à importante d’artefacts constitués exclusivement de fragments de céramiques et de fragments d’outillage lithique (taillé et poli). Ceux-ci ont été démobilisés lors de l’érosion d’une couche d’occupation accumulée probablement sur un site d’habitat implanté sur le haut de pente, sur un vaste terrain plan cultivé encore récemment. La nature des pièces archéologiques recueillies et leurs caractéristiques typologiques et technologiques ont permis de les attribuer au Saladoïde ancien, dans la continuité des observations faites lors du diagnostic. Cet horizon culturel est en effet bien représenté sur le littoral nord-atlantique par de nombreux sites d’habitat sédentaire, dont le site référence du Vivé localisé en limite nord du territoire communal du Lorrain.

Cet ensemble archéologique est également matérialisé par deux fosses ovales conservées sous les colluvions : elles ont conservé deux dépôts multiples de vases en céramique placés avec précaution au centre du creusement, retournés ou de champ. La signification précise de ces dépôts, mis en place en périphérie et à distance des lieux d’habitat et sans indication directe de caractère funéraire, sera à déterminer lors de la phase d’étude.

 

Un second ensemble archéologique a été mis au jour en toute fin d’opération sur la partie plane et régularisée du bas de pente. Il est composé de quatre creusements quadrangulaire de 2m50 de long, suffisamment profond pour avoir permis l’enfouissement de cadavres animaux. Ces derniers sont des ongulés de grande taille parmi lesquels au moins un cheval a pu être reconnu. En l’absence totale de mobilier archéologique lié à ces ossements, dont l’état de conservation est par ailleurs un indice de chronologie récente, l’hypothèse émise sur le terrain a été d’associer ces fosses au domaine agricole de type habitation (terminologie locale pour une exploitation domaniale d’époque moderne) qui se développe à quelques dizaines de mètres vers le sud-est et investi par une opération d’archéologie préventive en 2015.

 

Les études du mobilier ainsi que des données récoltées se poursuivent actuellement et permettront d’affiner nos connaissances sur ce site et son occupation.


Karine Raynaud, février 2018.