Osthoffen et Breuschwickersheim (67) – Niederweiher et Geisenbuckel (COS 2.8)

Osthoffen et Breuschwickersheim (67) – Niederweiher et Geisenbuckel (COS 2.8)

DATE
TYPE D'OPÉRATION
CHRONOLOGIE

28 janvier - 29 mars 2019

Fouille préventive

Âge du Bronze, âge du Fer, Antiquité, Haut Moyen Âge.

DATE : 28 janvier - 29 mars 2019

TYPE D'OPÉRATION : Fouille préventive

CHRONOLOGIE : Âge du Bronze, âge du Fer, Antiquité, Haut Moyen Âge.

Les fouilles menées sur le site de Osthoffen-Breuschwickersheim (Niederweiher et Geisenbuckel) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Pierre Dumas-Lattaque. Elles interviennent dans le cadre du projet d’aménagement du Contournement Ouest de Strasbourg par ARCOS.

 

Le site a permis d’observer les vestiges d’une occupation de l’âge du Bronze dans la portion ouest du chantier. Cette occupation est matérialisée par les restes d’un bâtiment rectangulaire situé à proximité de fosses de rejet et d’un fossé dont l’interruption permet d’identifier un système d’entrée. Dans la portion nord, plusieurs fosses et silos sont rattachés à un habitat du début de l’âge du Fer (Hallstatt C-D1). La présence de quelques fragments de céramiques de type Alb-Hegau nous indique une perduration de l’habitat au moins jusqu’au Hallstatt D2-D3.

 

La phase antique est représentée par un certain nombre de vestige caractéristique d’une exploitation agricole à savoir deux bâtiments, des caves, un puits et une mare. Le probable habitat se situe à l’est du site, il s’agit d’un bâtiment sur poteau avec une possible glacière dans son angle nord-ouest. Son incendie a permis de conserver une partie du mobilier du bâtiment qui est tombé dans la glacière, un lot d’outil a été mis au jour (burin, râteau, louche, poinçon, poids,…) ainsi qu’un grand nombre de céramique et une statuette de déesse-mère en céramique. Les caves ont livré un mobilier céramique abondant dont l’étude permettra de déterminer si elles sont synchrones ou successives. Le puits a été testé jusqu’à l’apparition de son cuvelage en grès rose mais il n’a livré que peu de mobilier. La mare occupe l’espace central, sa fonction n’est pas encore connue (simple abreuvoir pour un troupeau, rouissage, …). Enfin, un ensemble de base de poteau en graviers a été observé à l’ouest du site, il s’agit peut être d’un deuxième bâtiment.

 

Une importante phase du Haut Moyen Âge a été observée à l’est de l’emprise. Cette occupation se présente sous la forme d’un fond de cabane, de bâtiments et de plusieurs fosses dont des silos. Le fond de cabane a livré un mobilier abondant notamment de la céramique et des objets en fer dont une hache. Il est accompagné par plusieurs silos dans lesquels des graines ont été observés. Un bâtiment sur poteau est visible au nord (habitation?) et plusieurs trous de poteaux au sud semble former la paroi occidentale d’un deuxième bâtiment.

 

Une étude géomorphologique du ruisseau Muelbach a été menée qui a permis de mettre en évidence un paléochenal antique et moderne avec une probable phase d’inondation.

 

Les études du mobilier ainsi que des données récoltées se poursuivent actuellement et permettront d’affiner nos connaissances de ce site et de son occupation.


Pierre Dumas-Lattaque, avril 2019