Projets de recherche

Éveha dirige ou est impliqué dans plusieurs projets de recherche et fouilles archéologiques programmées,
réalisés la plupart du temps en partenariat avec d'autres institutions.

ChasséoLab


Date : 2016-2020


Responsable : Vanessa Léa, Laboratoire TRACES – UMR 5608 Université Toulouse Jean Jaurès


Partenaires :


En association avec : CNRS, Inrap,  Ministère de la culture, Universités Aix-Marseille, Lyon 2, Montpellier 2 et 3, Nice-Sophia-Antipolis, Toulouse 2, la collectivité Toulouse-Métropole, Acter, Archéodunum et Paléotime


Résumé :
Notre entreprise fait partie du GDR ChasséoLab n°3766 de l’Institut Écologie et Environnement du CNRS créé pour 4 ans (2016-2020).

La salle capitulaire de l'abbaye de Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois (Orne)


Date : depuis 2013


Responsable : Anne-Sophie Vigot


Partenaires : Région de la Basse-Normandie (service régional de l'Archéologie)
Conseil général de l'Orne
Commune de Saint-Évroult


Résumé :
La fouille menée dans la salle capitulaire de l'abbaye de Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois a pour objectif d'en comprendre l'occupation, l'architecture et enfin l'intégration dans l'ensemble des bâtiments conventuels aujourd'hui disparus.

Fouille programmée de l'abbaye Saint-Martial (Limoges)


Date : 2015


Responsable : Xavier Lhermite


Partenaires : Ville de Limoges
DRAC du Limousin


Résumé :
Cette opération archéologique programmée s'inscrit dans le prolongement des recherches menées par le bureau d'études Éveha depuis 2006 sur l'ensemble abbatial Saint-Martial. Elle a pour objectif de mettre au jour les vestiges de l'église abbatiale Saint-Sauveur perçus lors des sondages menés en 2014 et d'en comprendre l'évolution, depuis sa fondation au 9e siècle jusqu'à sa destruction au cours de la Révolution.

Habitats ruraux médiévaux et modernes en Franche-Comté


Date : depuis 2014


Responsable : Florian Bonvalot


Partenaires : DRAC de Franche-Comté
Conseil général de la Haute-Saône


En association avec : UMR 6249 Chrono Environnement, Université de Franche-Comté


Résumé :
L’habitat rural médiéval et moderne en Franche-Comté fut un objet d’étude absent de la recherche programmée. À l'heure actuelle, les données archéologiques proviennent exclusivement des résultats de quelques fouilles préventives. Nos recherches, caractérisées par des prospections et des relevés topographiques et géophysiques, ont pour objectif de mieux renseigner les habitats ruraux médiévaux et modernes disparus du paysage franc-comtois.

Géoarchéologie de la Grande Guerre sur la ligne de front en Argonne (Bois de la Gruerie, Marne)


Date : Août 2014


Responsable : Rémi Blondeau, archéologue et Jérôme Brenot, géomorphologue


Partenaires : DRAC de Champagne-Ardennes


Résumé :
Un projet de fouille programmée a été initié en 2014 par le biais d’une première campagne de sondages géoarchéologiques sur des vestiges d’un réseau de tranchées en premières lignes. Les objectifs initiaux de cette première phase étaient de (i) quantifier la vitesse d’érosion de vestiges centenaires en tant que modèle pour l’archéologie et de (ii) mesurer la résilience et l’impact de tels vestiges sur le paysage actuel d’un petit secteur de la forêt d’Argonne.
Cette opération a consisté à sonder mécaniquement les 3 premières lignes françaises et allemandes séparées par le no man’s land afin d’observer les modalités d’édification, d’enfouissement et d’érosion de parallèles ayant fonctionné pendant trois années (entre 1915 et 1918). Le mobilier découvert, essentiellement constitué de munitions de petit calibre et d’éclats d’obus, permet d’avoir une image quantitative et chronologique de la guerre de position. Le très bon état de conservation et la qualité variable des aménagements de fond de tranchée reflètent une diversité stratégique selon la position par rapport à la ligne de front. Ils reflètent en outre la vie quotidienne des soldats souvent affectée à l’entretien des ouvrages. La très faible quantité de matériaux architecturaux semble traduire le nettoyage et la récupération des éléments recyclables (bois, fer) après les offensives alliées de 1918.
L’ensemble des premiers résultats incite le projet à être prolongé vers des problématiques complémentaires afin de fournir une image exhaustive de la résilience de ce champ de bataille cent ans après son abandon et son enfouissement sous une forêt dense. Les résultats définitifs permettront idéalement de fournir un modèle concret de la conservation de vestiges archéologiques bien contraints dans le temps et dans l’espace.

Fouille de la villa gallo-romaine de Roullée-La Selle (Mont-Saint-Jean, Sarthe)


Date : depuis 2013


Responsable : Florian Sarreste, responsable d'opération avec le concours de Chloé Genies (responsable de secteur et archéozoologue), Sophie Girardot (architecte), Etienne Jaffrot (céramologue) et Christophe Loiseau (spécialiste du mobilier métallique)


Partenaires : DRAC des Pays de la Loire
Conseil Général de la Sarthe
Syndicat mixte du Pays de Haute Sarthe


En association avec : Centre Allonnais de Prospection et de Recherche Archéologiques (CAPRA)


Résumé :
L'étude de la villa antique de Roullée, entamée en 2008 a pour objectif d'évaluer l'étendu, l'organisation, la chronologie et les productions de cet établissement situé en marge d'une importante zone de production sidérurgique du Haut-Empire.

Recherche programmée dans la crypte Saint-Martial (Limoges)


Date : 2006-2015


Responsable : Julien Denis puis Xavier Lhermite


Partenaires : Ville de Limoges
DRAC Limousin


Résumé :
Depuis 2006, des chercheurs d'Éveha mène un projet de recherche sur l'ensemble archéologique de la crypte Saint-Martial. Les premières campagnes ont porté sur l'inventaire de la documentation ancienne et sa numérisation. De même, l'ensemble des éléments lapidaires a été catalogué et le corpus des sépultures inventorié. Le plan topographique précis des vestiges conservés a enfin été réalisé.
Dans un second temps, les campagnes archéologiques ont porté sur le bâti avec l'étude des maçonneries des églises Saint-Pierre-du-Sépulcre et Saint-Benoît. En plus d'établir une chronologie de ces ensembles, ces études ont également permis de mettre au jour de nouvelles sépultures et de nouveaux aménagements qui viennent enrichir la réflexion.

Relevés et sondages des sites sidérurgiques de la forêt de Sillé-le-Guillaume (Sarthe)


Date : depuis 2011


Responsable : Florian Sarreste, responsable d'opération avec le concours de Nicolas Tourancheau (topographe) et Guillaume Vandecasteele (responsable de secteur)


Partenaires : DRAC des Pays de la Loire


En association avec : Centre Allonnais de Prospection et de Recherche Archéologiques (CAPRA)


Résumé :
La forêt de Sillé-le-Guillaume abrite une zone de production sidérurgique comptant une quarantaine d'ateliers de réduction du minerai de fer. Une partie de ces sites présente un bon état de conservation autorisant la restitution de l'organisation interne de chaque unité et l'évaluation de la masse de déchets laissée par chacune d'elle. Celle-ci, proportionnelle à la quantité de minerai traité, permet de quantifier la production de ce secteur, dont la phase majeure d'activité se situe durant le Haut-Empire.

L'habitat rural antique en moyenne montagne limousine : l’exemple des plateaux corréziens


Date : depuis 2014


Responsable : Fabien Loubignac et Aurélien Sartou


Partenaires : DRAC du Limousin
Conseil général de la Corrèze
Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand


En association avec : Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand
Service régional de l'Archéologie du Limousin
Éveha
Inrap
CRAC19


Résumé :
Dans le cadre d'un programme de recherche sur l’habitat rural antique dans la moyenne-montagne limousine, des prospections pédestres, aériennes et géophysiques, ainsi que des sondages et des fouilles archéologiques sont menés afin d'appréhender l'organisation générale d’une implantation de type « villa » qui présente un habitat éclaté réparti sur une vingtaine d'hectares et qui gravite autour d'un ou plusieurs grands bâtiments résidentiels.

Prospections et sondages archéologiques dans les « Terres Noires » antiques de Blot-l'Église (Puy-de-Dôme)


Date : depuis 2012


Responsable : Hervé Delhoofs, responsable d'opération


Partenaires : DRAC Auvergne
Commune de Blot-l'Église
Communauté de communes du Pays de Menat


Résumé :
Les recherches menées dans les terrains de la commune de Blot-l'Église depuis 2011 ont permis de mettre au jour les traces d'une occupation humaine attestée depuis le Ier siècle de notre ère jusqu'au IIIe siècle, révélée par des lots remarquables et abondants de vestiges archéologiques (céramiques, verreries, scories et tuiles). Ils sont les indices d'une occupation dense sur le site des Terres Noires, très vraisemblablement l'emplacement de la zone d'habitat et d'artisanat de l'agglomération "minière" de Blot.

Fouille programmée du théâtre de Barzan (Charente-Maritime)


Date : depuis 2013


Responsable : Graziella Tendron et Antoine Nadeau, responsables d'opération


Partenaires : DRAC Poitou-Charentes
Conseil général de la Charente-Maritime
Syndicat mixte pour la Valorisation du Site du Fâ
ASSA Barzan


En association avec : Laboratoire CoResCA
CNRS
Service Départemental d’Archéologie
UMR-CNRS 6250 LIENSs, Université de La Rochelle
Musée de Saintes
Inrap


Résumé :
Cette opération, qui a déjà fait l'objet d'une première campagne de fouille triennale (2009-2011), est destinée à préciser les caractéristiques morphologiques de ce monument et la chronologie des différentes phases de construction et d'occupation du site, pendant et après le fonctionnement de l'édifice de spectacle.

Fouille programmée de la Maison des Dragons (Cluny, Saône-et-Loire)


Date : depuis 2013


Responsable : Érica Gaugé, responsable d'opération


Partenaires : Fonds de dotation de Cluny


Résumé :
La fouille intervient à la demande du Fonds de dotation de Cluny, propriétaire de la maison. Les investigations archéologiques ont pour objectif une meilleure compréhension de la maison médiévale clunisienne avant son ouverture au public.

La nécropole du haut Moyen Âge de Vitry-la-Ville (Marne)


Date : 2015


Responsable : Benjamin Tixier


Partenaires :


Résumé :
Courant 2013 s'est déroulée la fouille archéologique préventive d'une partie de la nécropole du haut Moyen Âge située à Vitry-la-Ville (Marne). Les données recueillies sont venues compléter les découvertes faites au cours de la première moitié du XXe siècle. Nombre des sépultures avaient alors livré un mobilier abondant, conservé à présent en grande partie au Musée d'Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye. Aujourd'hui, l'objectif est donc d'associer dans une même étude les données récentes et anciennes pour disposer d'une vision globale de cet important site funéraire.