Découverte d’une série de grands bâtiments en Champagne

Alors que les fouilles de Saron-sur-Aube (51) et de Marcilly-sur-Seine (51), situées à 2 km à vol d’oiseau, sont menées concomitamment, un type de bâtiment au plan encore très méconnu a été relevé sur les deux emprises. Il s’agit de structures sur module porteur (trois nefs) faisant près de 15×5 m de long, et présentant une extrémité plate et une autre formant une abside. Chaque édifice comprend de 35 à 60 trous de poteau.

Cette découverte suscite un grand intérêt puisque ce type de bâtiment, qui n’est connu en France qu’à quelques exemplaires, compte désormais sept nouvelles entités sur les sites de Saron-sur-Aube et Marcilly-sur-Seine en cours de fouille.

Ces bâtiments sont estimés, à ce jour, dater de l’âge du Bronze. Les charbons prélevés permettront cependant d’obtenir des datations plus précises, car le mobilier manque. Une cartographie chimique pourrait également permettre d’identifier leur fonction et leur organisation interne (cloisons, entrées, zones d’activité, …).

Bâtiment sur poteaux, site de Marcilly-sur-Seine.Crédit : Éveha, 2020.
Bâtiment sur poteaux vu depuis l’extrémité en abside, site de Saron-sur-Aube. Crédit : Éveha, 2020.
Bâtiment sur poteaux, site de Saron-sur-Aube. Crédit : Éveha, 2020.

Languidic (56) – Coët Mousset

Les fouilles menées sur le site de Coët Mousset à Languidic (56) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Sébastien Toron. Elles interviennent dans le cadre du projet d’extension de lotissement par la commune de Languidic.

Les investigations archéologiques ont permis de mettre au jour des espaces domestiques et artisanaux datés d’une part du milieu du Néolithique et d’autre part du début de l’âge du Bronze, ainsi qu’un réseau viaire du Moyen-Âge. L’analyse des mobiliers céramique et lithique mis au jour sur le site ainsi que les prélèvements de restes archéobotaniques permettront d’affiner nos connaissances sur ces populations du Néolithique et de l’âge du Bronze dans le département du Morbihan.

Continuer la lecture de « Languidic (56) – Coët Mousset »

Mansle (16) – Avenue Paul Mairat

La fouille menée sur le site de Mansle, Avenue Paul Pairat a été réalisée par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Graziella Tendron. Elle intervient dans le cadre du projet d’aménagement d’un centre d’incendie et de secours. L’emprise prescrite, couvrant une surface de 5000 m², est localisée au sud-ouest de la commune, dans une zone archéologique sensible (ZPPA), des indices d’occupations anciennes ayant été observés depuis le XIXe siècle.

Continuer la lecture de « Mansle (16) – Avenue Paul Mairat »

Découvertes exceptionnelles sur la base aérienne de Cambrai-Épinoy (62)

Le bureau d’étude Eveha a réalisé trois fouilles préventives menées dans le cadre de la réhabilitation de l’ancienne Base aérienne 103 – René Mouchotte – sur la commune d’Epinoy (62). Sont ici présentés les premiers résultats des interventions menées sur le site 2 de la tranche 1, sous la responsabilité de Rémi Blondeau.

Lors de la réalisation de la première tranche de fouilles réalisées entre juillet et novembre 2018 par la société Éveha sur l’emprise d’une nécropole d’origine gauloise ayant perduré au Haut-Empire, des tombes romaines à chambres souterraines avaient été découvertes.

Afin de réaliser l’étude de ces structures particulièrement rares en raison de la difficulté de leur identification et du statut privilégié des inhumés, le Service régional de l’archéologie a prescrit une fouille complémentaire pour découverte exceptionnelle. Cette dernière s’est déroulée durant les mois de septembre et octobre 2019.

Continuer la lecture de « Découvertes exceptionnelles sur la base aérienne de Cambrai-Épinoy (62) »

Journée d’étude de la Fédération Aquitania

Le vendredi 13 décembre 2019, s’est tenue la journée d’étude de la fédération Aquitania sur le thème « Actualités de la recherche archéologique en protohistoire dans le sud-ouest de la France et le nord de l’Espagne  ».

À cette occasion, notre collègue Virginie Ropiot, Responsable d’Opération et Docteur en archéologie a pu présenter ses travaux sur l’établissement rural de la fin du second âge du Fer découvert à Capens (Haute-Garonne) dans le secteur de Biros et Péguillan.

COSSÉ-LE-VIVIEN (53) – Contournement – lot 1

Le lot 1 des fouilles menées en Mayenne dans le cadre du projet d’aménagement d’un contournement routier du bourg de Cossé-Le-Vivien (RD n°771/RD n°4) a été réalisé durant 4 mois, entre le 6 mai et le 27 août 2019, par le bureau d’études Éveha, sous la responsabilité de Laurence Le Clézio.

Dans le cadre de ce lot de fouilles archéologiques, les investigations ont porté sur trois emprises distinctes :

Continuer la lecture de « COSSÉ-LE-VIVIEN (53) – Contournement – lot 1 »

BÉTHENY (51) – Route de la Neuvillette

Les fouilles menées à Bétheny (51) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité d’Angélique Sergent. Elles interviennent dans le cadre du projet immobilier de Plurial Novilia.

Les investigations archéologiques sur 5,2 ha ont permis de mettre au jour une vingtaine de fosses de type Y, U et W, appartenant à la Protohistoire, généralement interprétées comme des pièges à animaux. Une partie d’un grand bâtiment gallo-romain a été mise en évidence également. L’édifice comporte de nombreux réaménagements. Il s’agit d’une construction sur fondations soit crayeuses soit en pierres, peut-être associées à une architecture sur poteaux plantés. De nombreuses fosses sont présentes à l’intérieur de ce bâtiment. À l’extérieur, de grandes fosses d’extraction de graveluche ayant probablement servi à la fabrication des murs du bâtiment sont aperçues.

Continuer la lecture de « BÉTHENY (51) – Route de la Neuvillette »

CAUDEBEC-LÈS-ELBEUF (76) – Rue aux Saulniers et rue Lamartine

Les fouilles menées sur le site de la rue aux Saulniers à Caudebec-lès-Elbeuf ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Bruno Lepeuple. Elles interviennent dans le cadre du projet d’aménagement d’un centre commercial par la Sccv Les 3 PHI.

L’opération s’est portée sur une surface de 5,3 ha, à 800 m de la Seine, sur sa rive gauche. Dans un ancien méandre, le site est implanté sur une terrasse de grave, surplombant une zone alluvionnaire de sable, recouverte de limons. Elle s’insère dans un ensemble déjà reconnu, en bordure de l’agglomération antique d’Uggade, déjà bien documentée, et à proximité d’un ensemble bâti au nord, partiellement documenté en 1993. Les modifications du projet d’aménagement ont écarté une large partie septentrionale de la prescription, suspendant une lecture continue avec ces données.

Continuer la lecture de « CAUDEBEC-LÈS-ELBEUF (76) – Rue aux Saulniers et rue Lamartine »

AMANLIS (35) – Le Bois de Teillay, tranche 1

La première tranche du projet d’extension de la zone d’activités du Bois de Teillay, à cheval sur les communes de Janzé et Amanlis, a donné lieu à la prescription de trois fenêtres de fouilles archéologiques totalisant une superficie de 19830 m². Les fouilles menées sur le site d’Amanlis (35) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Sébastien Toron.

La première zone (5100 m²) a concerné l’étude d’un enclos à fossé circulaire identifié par photographie aérienne. Le fossé atteint un diamètre de 20 m, il est conservé sur une largeur de 1 m et une profondeur de 0,50 m. Une petite interruption a été identifié à l’ouest dans le fossé. Au centre de l’enclos, une dépression circulaire peu profonde doit être la trace d’une probable fosse à crémation. Quelques tessons de céramique, dont l’état de conservation ne permet pas d’assurer une datation, ont été mis au jour ainsi que des restes de charbons de bois. Les datations radiocarbones sur ces derniers devraient assurer une attribution à la Protohistoire ancienne pour ce type d’ architecture funéraire recensé à de multiples reprises dans la moitié est de la région Bretagne.

Continuer la lecture de « AMANLIS (35) – Le Bois de Teillay, tranche 1 »

BREUSCHWICKERSHEIM (67) – Niederweiher et Geisenbuckel

Les fouilles menées sur le site de Osthoffen-Breuschwickersheim (Niederweiher et Geisenbuckel) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Pierre Dumas-Lattaque. Elles interviennent dans le cadre du projet d’aménagement du Contournement Ouest de Strasbourg par ARCOS.

Le site a permis d’observer les vestiges d’une occupation de l’âge du Bronze dans la portion ouest du chantier. Cette occupation est matérialisée par les restes d’un bâtiment rectangulaire situé à proximité de fosses de rejet et d’un fossé dont l’interruption permet d’identifier un système d’entrée. Dans la portion nord, plusieurs fosses et silos sont rattachés à un habitat du début de l’âge du Fer (Hallstatt C-D1). La présence de quelques fragments de céramiques de type Alb-Hegau nous indique une perduration de l’habitat au moins jusqu’au Hallstatt D2-D3.

Continuer la lecture de « BREUSCHWICKERSHEIM (67) – Niederweiher et Geisenbuckel »