BRISSAC-QUINCÉ (49) – Le Clos de la Pierre Couchée

Les fouilles menées sur le site de la ZAC de la Pierre couchée (49) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité d’Annaïg Le Martret entre septembre et octobre 2021. Elles interviennent dans le cadre de la réalisation d’un lotissement aménagé par la société Alter Public. Les investigations archéologiques menées sur deux zones distinctes ont permis de mettre au jour une occupation principale datée du Haut-Empire romain.

Continuer la lecture de « BRISSAC-QUINCÉ (49) – Le Clos de la Pierre Couchée »

LA VILLENEUVE-AU-CHATELOT (10) – Les Argentolles et le Rouest (Zones 1, 2)

L’opération archéologique de La Villeneuve-au-Châtelot, « Les Argentolles et le Rouest » Zones 1 et 2, rendue nécessaire par l’extension d’une carrière d’alluvions par la société CSC Carrières Saint-Christophe, a été menée entre août et octobre 2021 par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Mathilde Petit. L’emprise de la fouille s’organise en deux zones formant une surface totale de 21 656 m².

Une occupation de l’âge du Fer

Cette opération a permis de mettre au jour une occupation protohistorique, datée à ce jour de la fin du Hallstatt et début de la Tène ancienne (env. -530 à -250 av. J.C) sur les deux zones. On retrouve ainsi de grandes fosses d’extraction associées à des bâtiments sur quatre ou six poteaux. Au total, on dénombre 26 unités architecturales et 9 polylobées qui se répartissent sur les deux zones. De plus, on notera la présence essentiellement dans la moitié ouest de la zone 2, de fosses de forme ovale ou circulaire en plan dont deux d’entre elles présentent des profils légèrement piriformes. Il pourrait s’agir de silos, liés au stockage des denrées alimentaires. Ils ont généralement livré des fragments de céramique et des restes de faune, dont du gibier. Dans cette même zone une structure de chauffe, au comblement très charbonneux et aux parois et au fond rubéfiés, a été identifiée.

Vue générale de la polylobée 1 en zone 1. Crédit : Eveha, 2021.

On soulignera la présence de deux fossés plus récents en zone 1 renvoyant plausiblement à du parcellaire moderne. Un troisième fossé, légèrement curviligne, orienté sud-ouest – nord-est traverse la zone 1. N’ayant pas livré de mobilier datant, il ne peut être rattaché à une période chronologique spécifique à l’heure actuelle.

Les études des différents spécialistes se poursuivent actuellement et permettront d’affiner nos connaissances et vraisemblablement de mieux cerner les différents états et formes d’occupations protohistoriques qui se sont succédé sur ce site.

Vue en coupe de la fosse 2015. Crédit : Eveha, 2021.
Fouille en quarts opposés de la fosse 1079. Crédit : Eveha, 2021.

CAUTERÊTS (65) – Refuge Wallon-Marcadau

Dans le cadre du projet de réhabilitation du refuge Wallon-Marcadau dans les Hautes-Pyrénées, porté par la Communauté de communes de Saint-Savin, d’importants travaux d’adduction d’eau ont été réalisés. Un suivi archéologique, prescrit sur toute la longueur de l’adduction d’eau, a été mené à l’automne 2021 sous la responsabilité de Damien Gazagne.

Continuer la lecture de « CAUTERÊTS (65) – Refuge Wallon-Marcadau »

BARROU (37) – Le Moulin à Vent

Les fouilles menées sur le site du Moulin à Vent à Barrou (37) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Mélanie Jouet. Cette opération d’archéologie préventive est réalisée en amont du projet de construction d’une maison individuelle. Sur une emprise de 2176 m² , ces recherches offraient l’opportunité de documenter un secteur déjà bien connu pour ses sites remontant aux derniers siècles du Néolithique (secteur du Grand-Pressigny, env. -5800 à -2500 av. J.-C.), jusqu’à la période antique, la commune de Barrou présentant également un potentiel archéologique important. Les recherches ont ainsi permis de mettre au jour quelques indices d’occupation pré et protohistoriques, mais surtout un quartier de l’agglomération antique.

Continuer la lecture de « BARROU (37) – Le Moulin à Vent »

PIERRELATTE (26) – Rue Pierre Larousse

Entre début mai et fin juillet 2021, plus de 12 000 m² ont fait l’objet de fouilles archéologiques à Pierrelatte (26) en amont du projet de construction d’un supermarché Lidl. Ces recherches ont permis d’identifier près de 600 vestiges archéologiques répartis sur plusieurs phases d’occupation, circonscrites entre le Néolithique final et le 19 e siècle.

Continuer la lecture de « PIERRELATTE (26) – Rue Pierre Larousse »

SAINT-JUST-SAUVAGE (51) – La Vallée l’Etournay

L’opération archéologique de Saint Just-Sauvage, « La Vallée l’Etournay » zones 1, 3 et 4, a été menée entre avril et juin 2021 par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Mathilde Petit. L’opération a été rendue nécessaire par l’extension d’une carrière d’alluvions par la société Morgagni-Zeimett. L’emprise de la fouille s’organise en trois zones (zones 1, 3 et 4) formant une surface totale de 30 421 m². L’occupation protohistorique, la plus importante, se retrouve sur les trois zones. Seule la Zone 3 a livré des vestiges renvoyant à la période antique.

Continuer la lecture de « SAINT-JUST-SAUVAGE (51) – La Vallée l’Etournay »

SAINT-MARTIN- AUX-CHAMPS (51) – Les Pâtures Pillées

Les fouilles menées sur le site de Saint-Martin-aux-Champs « Les Pâtures Pillées » ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Karine RAYNAUD, de mi-avril à mi-juin 2021. Elles interviennent dans le cadre du projet d’extension de carrières de la société Carrières de l’Est / Morgagni, dans la vallée de la Marne, sur une emprise de 15000 m2. A la suite de l’opération de diagnostic, il était attendu des structures protohistoriques de type trous de poteau et fosses, regroupées en petits ensembles sur l’espace prescrit ou isolées. Au final, ce sont des vestiges datés entre le Mésolithique (-9600 à -6000 av. J.-C.) et l’époque contemporaine qui sont apparus.

Continuer la lecture de « SAINT-MARTIN- AUX-CHAMPS (51) – Les Pâtures Pillées »

MAUVES-SUR-LOIRE (44) – La Piletière Lot 1

Les fouilles menées sur le site de la Piletière – lot 1 à Mauves-sur-Loire ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité d’Anne-Marie Lotton. Elles interviennent dans le cadre d’un projet d’aménagement de lotissement conduit par Loire Océan Développement (LOD). Les investigations archéologiques ont permis de mettre au jour une forte densité de vestiges, correspondant à un quartier d’agglomération occupé aux périodes gauloise et gallo-romain.

Continuer la lecture de « MAUVES-SUR-LOIRE (44) – La Piletière Lot 1 »

NIVILLAC (56) – Le Champ Roncy

Les fouilles menées sur le site du Champ Roncy à Nivillac (56) ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Sébastien Toron. Elles interviennent dans le cadre d’un projet d’aménagement de lotissement conduit par la SAS Ifi Aménagement. Les investigations archéologiques ont permis de mettre au jour 450 structures archéologiques, correspondant à une occupation rurale du début du second âge du Fer. Le cœur de l’occupation gauloise couvre une zone d’environ 5 000 m² et se poursuit hors de l’emprise au nord du site, aujourd’hui en partie détruit par l’aménagement d’une route départementale (D34E). La fouille a permis la mise au jour complète d’un secteur bâti comprenant plusieurs unités architecturales cohérentes.

Continuer la lecture de « NIVILLAC (56) – Le Champ Roncy »

ÉGLIGNY (77) – Site Pilote de la Bassée « Les Sécherons »

Les fouilles menées sur le site des Sécherons à Égligny ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité de Xavier Bernardeau. Elles interviennent dans le cadre du projet d’aménagement du site pilote de la Bassée par l’établissement public d’aménagement Seine Grands Lacs. Les investigations archéologiques ont permis de mettre au jour plusieurs occupations rurales datant du Néolithique, de l’âge du Bronze et du Moyen Âge. Cette opération concernait une emprise totale de 13 600 m², répartie en deux secteurs distincts (Fig. 1 et 2) et faisait suite à un diagnostic réalisé en 2019.

Continuer la lecture de « ÉGLIGNY (77) – Site Pilote de la Bassée « Les Sécherons » »